Miss Sophies

Transports en commun

Prague dispose d’un excellent réseau de transports en commun qui fonctionne 24h/24 ! À la réception, vous pouvez acheter différents tickets, depuis les tickets à l’unité aux pass valables plusieurs jours.
Il est facile de comprendre le fonctionnement du métro, car il ne compte que trois lignes : A, B et C. Assurez-vous cependant d’avoir bien composté votre ticket dans les boîtiers jaunes situés avant l’accès aux quais du métro.

Les arrêts de tram et de bus sont indiqués par des panneaux rouges et jaunes. Vous devez disposer d’un ticket avant de monter à bord, car vous ne pouvez pas les acheter au conducteur. Certains arrêts disposent d’un distributeur. Sinon, vous pouvez acheter les tickets aux bureaux de tabac et aux stands des vendeurs de journaux.

En journée, les transports circulent de 5h du matin à minuit. Le métro ferme à 5h, puis les trams de nuits (n° 51 à 59) prennent le relais, à raison d’un tram toutes les demi-heures jusqu’à 5h du matin. N’oubliez pas le nom de l’arrêt auquel vous devez descendre pour rentrer à l’hôtel : I.P. Pavlova.

À l’arrêt de tram, les numéros blancs ou jaunes désignent les trams circulant en journée tandis que les numéros bleus indiquent les trams de nuit. Sous ces numéros, vous observez une liste d’arrêt de tram et des horaires. L’arrêt où vous vous trouvez est souligné. Les trams s’arrêtant à un arrêt de métro sont marqués du symbole du métro : fastoche ! Sur les horaires, « Pracovní den” signifie « jours de la semaine », « Sobota » signifie « samedi » et « Nedele », « dimanche ».

Quelques conseils supplémentaires

• Si vous avez besoin d’un taxi, nous vous conseillons d’appeler une entreprise reconnue, comme AAA ou City Taxi. D’ailleurs, vous pouvez à tout moment demander au réceptionniste d’appeler un taxi pour vous ! Si possible, évitez d’arrêter un taxi dans la rue. La situation s’est améliorée, mais quelques chauffeurs malhonnêtes rôdent toujours. Payez toujours en fonction du compteur. Et , bien sûr, pensez à avoir des petites coupures sur vous, et à être discret quant aux sommes d’argent que vous possédez !

• Méfiez-vous des pickpockets dans les lieux très fréquentés et à bord des trams, des métros et des bus.

• Ne montrez pas votre argent à quelqu’un dans la rue, même s’ils affirment « être de la police ». Voyons, pourquoi la police aurait-elle besoin de voir votre argent ?

• En général, les pourboires sont la règle en République tchèque. Arrondissez à environ 10kc au-dessus ou à environ 10% du montant, en fonction de l’addition. La façon dont procèdent habituellement les gens est d’annoncer au serveur la somme que vous souhaitez laisser (pourboire inclus) en leur donnant l’argent, ce qui permet de leur éviter de perdre du temps à chercher la monnaie que vous laisserez ensuite comme pourboire. Parfois, si vous tendez une somme en disant « merci », la personne peut comprendre que vous lui laissez la monnaie.

• Pour changer de l’argent, la meilleure solution est de vous rendre dans une banque. Par ailleurs, les distributeurs permettent d’obtenir du liquide simplement. Attention aux bureaux de change : parfois, les taux affichés ne sont valables que si vous changez au-delà d’un certain montant. Vérifiez toujours votre ticket.

• Vous pouvez louer ou acheter un pass de transports illimités à notre réception. N’oubliez pas que dans ce cas, vous ne devez composter votre ticket qu’une seule fois !

• Les prix des restaurants et des boutiques situés sur la place de la vieille ville et de la place Venceslav sont exagérément élevés.

Map Inlay Download PDF Go to Google Maps